Aurielmvfournier.com » Les Sciences » Sciences comportementales : quelles disciplines regroupent-elles ?

Sciences comportementales : quelles disciplines regroupent-elles ?

Les sciences comportementales étudie le comportement des animaux humains et non humains, à travers l’observation des réactions spontanées et naturelles, ou encore suite à des expérimentations minutieuses. Des études se font par le biais de la psychologie, l’anthropologie ainsi que les sciences cognitives. Elles mettent en œuvre la capacité des individus à vivre et survivre en milieu social selon une situation donnée.

Quels domaines les sciences comportementales regroupent-elles ?

Parmi les axes majeurs, on retrouve :

  • La psychologie : ou étudier le comportement de l’individu afin de savoir par où démarrer. En effet, afin de mieux comprendre le comportement du sujet face à une situation ou suite à certains stimuli, il est plus pertinent de connaître le sujet d’un point de vue psychologique, afin de ne pas avoir des résultats erronés.
  • Anthropologie : il s’agit de s’approfondir dans l’étude de l’individu. Avoir un maximum d’informations sur le sujet, en touchant à un maximum d’aspects, permet d’avoir des résultats plus précis.
  • Les neurosciences sociales : ces sciences permettent d’explorer les comportements des individus et ainsi connaître l’origine de chaque expression, comme la peur, l’énervement, la satisfaction, l’agressivité…etc.

Etant donné que les sciences comportementales peuvent expliquer beaucoup de domaines, divers organismes y ont recours et ce, afin d’anticiper les réactions des individus face aux actions qu’ils prévoient. Parmi ces domaines, le marketing!

Comment appliquer les sciences comportementales dans le domaine du marketing ?

Le cerveau perçoit, traite et réagit face à toute information. Cela s’apparente au processus de publicité et marketing, étant donné que les entreprises présentent une information que notre cerveau perçoit (marques, publicité, parfums, touchers…etc.), elle est traitée de manière à être appréciée ou rejetée, puis suscite une décision d’action qui est celle d’acheter ou non.

Ces sciences permettent donc de savoir ce qui plait ou non aux consommateurs, en s’appuyant sur ce qui existe déjà comme publicités et produits de vente, afin d’en estimer le pouvoir sur l’acheteur. Par exemple, à travers les études de comportement, on a pu savoir que l’être humain, dans l’attente, essaye toujours de trouver une occupation. Dans le marketing, une des situations où on est dans l’attente est le paiement à la caisse d’un supermarché. Pendant qu’un client se fait servir, l’autre essaye de s’occuper du mieux qu’il peut, c’est pourquoi les produits légers et faciles à consommer, comme le chewing-gum ou les magazines, sont disposés à la caisse et incitent donc à l’achat.

Voulez vous d'autres articles de moi ?

panel42

36 ans. Ma passion ? Trouver de bonnes idées et des astuces pour rendre le quotidien plus simple. Vous recherchez un site bourré d’infos et de conseils ? Vous l’avez trouvé ! Je vous propose de booster votre vie quotidienne !